La famille des cuivres apporte puissance et éclat à l’orchestre. Elle rassemble des instruments à vent qui servaient à l’origine pour le jeu en plein air (sauf les trombones qui étaient eux des instruments d’église). Ils sont donc conçus pour être sonores. C’est pour ça que, dans l’orchestre, ils sont placés au fond.

360截图20200318115407855.jpg

L'embouchure

Dans tout instrument de la famille des cuivres, l'embouchure désigne la pièce métallique en forme d'entonnoir sur laquelle le musicien pose ses lèvres afin de les faire vibrer pour en émettre un son.

360截图20200318115428695.jpg

La trompette

La trompette est l’instrument le plus aigu de la famille des cuivres. Elle est pourvue de 3 pistons*. Dès l’Antiquité, elle était utilisée comme instrument de communication entre les hommes. Elle est rapidement devenue un instrument militaire. Aujourd’hui elle tient une place importante dans les orchestres classiques mais également dans les musiques populaires (fanfare, fanfare des balkans, orchestre mariachi, jazz…).

Le cor(harmonique)

Il est utilisé aussi bien dans l’aigu que dans le grave. A l’origine, le mot « cor » vient de « corne ». La corne originelle a subi de nombreuses améliorations au cours des siècles. A l’époque baroque et classique, les cors étaient un simple tuyau recourbé. Les luthiers ont ensuite ajouté le mécanisme de pistons* et palettes* facilitant le jeu. Les doigts de la main gauche du corniste appuient sur des palettes pour jouer différentes notes tandis que la main droite s’insère dans le pavillon* pour affiner la justesse et la rondeur des sons.

360截图20200318115419286.jpg
360截图20200318115438727.jpg

Le trombonne

Le mot vient de l’italien « trombone » signifiant « grande trompette ». Il est la version moderne d’un instrument datant du 15ème siècle appelé ‘sacqueboute’, mot composé des termes d’ancien français ‘sacquer ’ (tirer) et ‘bouter’ (pousser). Cet instrument étant en effet muni d’une coulisse qu’il faut tirer ou pousser pour changer de notes. Il a longtemps servi à soutenir les voix de choristes d’église. Ce n’est qu’au début du 19ème siècle qu’il intègre définitivement l’orchestre symphonique.

Le tuba

C’est le plus grave des instruments de cuivres. Il sert essentiellement à renforcer les basses mais les compositeurs lui donnent parfois un rôle soliste.

360截图20200318115449372.jpg